Un siècle de présence au Japon pour Air Liquide

airliquide.JPGAir Liquide fête aujourd’hui ses cent ans de présence au Japon. La société est présente au Japon depuis 1907, soit cinq ans après la création de la société en France.

Les produits que nous fabriquons ne se transportent pas, donc, pour être présent sur un marché, il faut s’y implanter physiquement“, a déclaré Benoît Potier, président directeur général d’Air Liquide. Aujourd’hui, le pays qui représente 10 % du chiffre d’affaires total d’Air Liquide, est devenu une plate-forme stratégique pour le groupe, qui y a réalisé des ventes de 919 millions d’euros l’an dernier.

Notre place de numéro 3 ne nous déplait pas, c’est mieux que quatrième ou cinquième, mais nous ne sommes pas loin du deuxième. De fait, même si l’écart ne se rattrape pas en cinq minutes, il existe des possibilités de gagner des parts de marché“, a ajouté Benoît Potier. Ainsi, Air Liquide est le troisième opérateur pour les gaz industriels, avec 19 % du marché, derrière les japonais Taiyo Nippon Sanso et AirWater, qui détiennent respectivement 33% et 22% du marché japonais des gaz industriels et médicaux.

Continuer de se développer

Jusqu’à présent, Air liquide s’est développé dans le gaz industriel marchand et les gaz pour l’électronique. La société souhaite désormais accélérer son développement dans la santé et la grande industrie. “Ces deux domaines sont encore loin des moyennes du groupe, qui assurent respectivement 15 % et 30 % de nos ventes“, a souligné Benoît Potier.

Le groupe Air Liquide a annoncé qu’il étudiait les possibilités de faire des acquisitions pour accroître sa présence, “sans brusquer les choses, car au Japon, la prise de pouvoir soudaine n’est pas la bonne méthode, pas plus que l’ajout d’un zéro sur le chèque“, selon son président.

Une OPA hostile n’est pas le bon moyen de procéder au Japon. Ici, la confiance se noue au fil du temps“. Après avoir acquis cette année sa filiale Japan Air Gases (JAG), une entreprise créée en 2003, Benoît Potier n’exclut pas de réaliser de petites acquisitions ou des partenariats, à l’instar de celui initié en 2006 avec Toshiba dans les services électroniques pointus.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter