Les biocarburants demanderaient beaucoup d’eau en Asie

carburant_vert_biocarburant.jpgL’Inde et la Chine souhaitent augmenter leur production de biocarburants alors qu’un rapport de l’institut international de gestion de l’eau (IWMI) informe que ces productions pourraient causer des pénuries d’eau dans ces pays.

La Chine et l’Inde, les deux premiers producteurs et consommateurs de nombreux produits agricoles, font déjà face à de sévères limitations d’eau dans la production agricole“, a indiqué l’IWMI.

La production domestique de biocarburants dérivés des récoltes ne fera que tendre l’approvisionnement en eau de ces pays, et compromettra gravement leur capacité à répondre aux besoins d’alimentation futurs“, a-t-il ajouté.

Quadrupler les biocarburants en Chine

Selon l’IWMI, la Chine envisagerait de multiplier par 4 sa production de biocarburant pour atteindre près de 15 milliards de litres d’ici à 2020. Pour atteindre cet objectif, le pays devra accroître sa production de maïs de 26%. L’Inde, qui a des objectifs similaires, produira son biocarburant à partir de la canne à sucre. Le problème est que ces deux cultures nécessitent beaucoup d’eau.

Le rapport de l’IWMI indique qu’un litre d’éthanol fabriqué à partir du maïs en Chine demande 2 400 litres d’eau. Issu de la canne à sucre indienne, un litre d’éthanol nécessite 3 500 litres d’eau, alors qu’au Brésil il ne demande que 90 litres, soit près de 40 fois moins.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter