Les emballages entrent dans l’ère de l’éco-design

INDP.JPGL’institut national du design packaging, l’INDP, de Cognac vient de créer un site Internet destiné à orienter les designers vers l’éco-design et les bonnes conduites environnementales.

Jean-Christophe Boulard, le directeur de l’INDP confiait au quotidien “Sud-Ouest”, “nous sommes une industrie fortement concernée par les problématiques (environnementales). Aujourd’hui, chacun chez soi tri ses emballages. C’est rentré dans les moeurs“.

Fort de ce constat, l’INDP invite les professionnels du design à tenir compte de ce changement des mentalités. “Il faut qu’on passe de l’éco-concept, une démarche qui visait à gagner des grammes sur les emballages pour améliorer les gains de productivité, à l’éco-design, qui n’empêche pas de créer et de faire rêver, mais qui prend largement en compte le recyclage ou la réutilisation du produit“.

“On est au bout de ce qu’on peut faire”

Jérôme Fruchard, professeur de conception d’emballages au lycée professionnel Louis Delage de Cognac confirme qu’ “aujourd’hui, on ne peut plus descendre le poids des emballages. On est arrivé au bout de ce qu’on pouvait faire (.) Maintenant, il faut se poser différentes questions sur la vie du produit. On peut très bien remplacer à l’avenir l’emballage léger composé de plusieurs matériaux par un emballage plus lourd en mono matériau, par exemple du carton, mais plus facilement recyclable“.

Dans cette optique, l’INDP a donc créer un site Internet destiné à informer les professionnels du design. De même, des sessions de formation sous forme de quatre modules seront dispensées au sein de l’INDP à partie de février prochain. Par ailleurs, le 15 novembre, le président de l’Institut, Fabrice Peltier, va sortir un ouvrage sur l’éco-design.

> Pour en savoir + : Emballage Environnement

  • facebook
  • googleplus
  • twitter