Distrigaz sera échangée “avec le meilleur offrant”

distrigaz.jpgAlors que le quotidien allemand “Süddeutsche Zeitung” affirme que Distrigaz, filiale belge de Suez, sera cédée à E.ON en échange sa filiale gazière Gasag, le groupe Suez a indiqué que sa filiale belge ferait l’objet d’un “échange avec le meilleur offrant”.

La Commission européenne a demandé en octobre 2006 à Suez de céder Distrigaz afin de répondre aux problèmes de concurrence posés en Belgique par la fusion entre Suez et GDF.

Selon un porte-parole de Suez un “certain nombre de groupes” sont intéressés par Distrigaz. Suez privilégiera “un échange d’actif avec le meilleur offrant“.

Le français EDF, les allemands EON et RWE, l’italien Enel, ainsi que l’espagnol Iberdrola se sont déclaré intéressés par la filiale belge de Suez. “Aucun n’est privilégié par rapport à l’autre“, précise-t-on chez Suez.

Cession à Gazprom ou EDF exclue

Selon le quotidien allemand, GDF et Suez seraient en discussion avec le groupe énergétique allemand E.ON pour échanger Distrigaz contre Gasag, fournisseur de gaz berlinois d’EON.

Suez avait indiqué début septembre que “tout était ouvert” pour la vente de Distrigaz. Cependant, selon un administrateur de Suez, il serait exclu que la filiale belge soit cédée au français EDF ou au russe Gazprom.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter