Inquiétante fonte des glaces

banquise_glace.jpgSelon un rapport publié jeudi par le National Snow and Ice Data Center (NSIDC), la semaine dernière, la superficie de la calotte glaciaire arctique n’a jamais été aussi faible. Ceci est une preuve du réchauffement climatique dû à l’activité humaine.

Il s’agit de la plus forte diminution par rapport au précédent record et c’est assez stupéfiant“, a indiqué Walt Meier, scientifique au NSIDC.

Par rapport à 2005, la banquise a perdu près d’un million de km2, soit cinq fois la surface du Royaume-Uni. “C’est un changement dramatique en une année. Nous sommes certainement dans une tendance décroissante depuis 30 ans, mais la tendance s’accélère vraiment“, a ajouté Walt Meier.

4,13 millions de km2 cette année

Les scientifiques s’inquiètent de la fonte précoce des glaces en Arctique. Au 16 septembre dernier, la superficie de la banquise mesurait 4,13 millions de km2, alors que lors de son précédent record en 2005, elle mesurait 5,32 millions de km2.

D’après des travaux menés entre 1979 et 2000, la superficie minimale moyenne de la banquise arctique est de 6,74 millions de km2. Par rapport cette valeur moyenne, l’année 2007 accuse une perte de 2,61 millions de km2, dix fois la superficie du Royaume-Uni.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter