Des pneus pour traiter l’eau

pneus.jpgLe quotidien “La Tribune” d’aujourd’hui s’intéresse à une PME innovante, qui commercialise un concept de traitement des eaux pluviales à partir de pneumatiques cisaillés.

La phocéenne des Eaux, PME marseillaise a donc mis au point ce nouveau concept, Phoceogum, concept de drainage des eaux pluviales qui repose sur l’utilisation de plusieurs produits issus du cisaillement de pneumatiques. Ce dispositif, dont le coût d’aménagement chute de 20%, permet d’envisager des stations d’épuration performantes occupant moins d’espace qu’une station “classique”. Ce nouveau marché serait alors plutôt destiné aux petites communes.

Ces stations d’épuration originales occupent déjà le site de Dassault Aviation à Istre, ainsi que les communes de Rogues dans le Gard, première collectivité à s’être équipée. Deux autres sont en cours de construction à Ganagobie, dans les Alpes-de-haute-Provence et Ratières dans la Drôme.

Des stations modulaires

La société intervient également sur le traitement de l’eau potable en Afrique et s’adapte aux situations d’urgence. Ainsi, son PDG, Gérard Semerdjian confie qu'”en cas de catastrophes naturelles, de déplacements de populations, nous pouvons expédier des stations modulaires. Lors d’un cyclone, nous avons ainsi envoyé au Nicaragua cinq conteneurs capables de traiter chacun 10 M3 d’eau“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter