Scottish Power construira le second parc éolien d’Europe

Ecosse.JPGScottish Power, filiale de l’espagnol Iberdrola, a obtenu l’autorisation pour construire le second parc éolien d’Europe parc éolien au sud de l’Ecosse, avec une puissance de 213 MW.

Le site choisi est situé à Moffet, dans la région de Dumfries and Galloway. La société énergétique investira près de 300 millions d’euros pour réaliser ce projet.

Le plus important complexe éolien en Europe est celui de Whitelee, qui est actuellement en construction. Ce site appartient également à la société Scottish Power, qu’Iberdrola a acheté cette année pour 17 100 millions d’euros. Cette acquisition lui a permis d’obtenir un important portefeuille d’actifs dans l’énergie renouvelable, tant au Royaume-Uni qu’aux Etats-Unis.

Sur le parc de Harestanes, qui est désormais autorisé, 71 éoliennes seront mises en place. Elles approvisionneront en énergie 120 000 foyers. La construction devrait commence au printemps prochain, et les turbines devraient entrer en fonctionnement en 2010. Cette installation devrait permettre d’éviter l’émission de 500 000 tonnes de CO2 par an.

Un “grand potentiel”

Lors de l’annonce de la future construction du parc éolien de Harestanes, Jim Mather, ministre écossais de l’Energie, a déclaré qu’il était temps que l’Ecosse profite de son “grand potentiel” pour générer de l’électricité à partir des énergies renouvelables.

Actuellement, les projets pour produire de l’électricité issue des énergies renouvelables, concernent 6 GW d’électricité. En parallèle, le gouvernement est en train d’élaborer une stratégie énergétique qui inclura toutes ces énergies renouvelables, de la biomasse à l’hydroélectricité. Il est clair que les parcs éoliens onshore joueront un rôle important ces prochaines années“, a ajouté Jim Mather.

Le plus grand site éolien d’Europe

Whitelee, le plus important complexe éolien d’Europe, accueillera sa première turbine au mois de novembre. Le parc situé au sud de Glasgow aura, grâce à ses 140 éoliennes, une capacité de 322 MW.

Il est prévu que ce parc accueille les visiteurs. Le site dédié au changement climatique et aux énergies renouvelables en Ecosse, permettra de sensibiliser quelque 10 000 personnes par an aux questions environnementales.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter