COP-8 – Lutter contre la désertification

espagne.jpgHier, les Organisations Non gouvernementales (ONG) ont dénoncé l’absence des délégations durant la réunion présidée par Cristina Narbona, ministre espagnole de l’Environnement et dirigée précisément par les ONG accréditées pour participer à la réunion.

Durant deux semaines, les délégués de 191 pays sont réunis à Madrid pour prendre part à la huitième conférence (COP-8) de la Convention des Nations unies sur la lutte contre la désertification (CLD).

Les personnes qui participent à cette réunion ont réitéré leur “engagement à renforcer la mise en ?uvre de convention” afin “d’assurer la préservation des moyens de subsistances de millions de personnes, parmi les plus du monde“.

Les ONG, quant à elles, réclament une plus grande participation dans la prise de décisions. Lundi, deux délégués d’ONG ont pu présider la séance, avec peu de succès, puisqu’ils 80% des délégations étaient absentes.

Cependant, le ministre de l’Environnement a appuyé la proposition des ONG pour établir des mécanismes de participation, bien que la décision n’ait pas été encore soumise au vote. Le COP-8 se terminera vendredi, avec l’approbation d’une déclaration. Il est attendu que celle-ci comporte des engagements fermes pour les 10 prochaines années.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter