Débat sur le climat au forum de l’OPEP… non, de l’APEC

apec.jpgLes responsables réunis aujourd’hui au Forum de l’Apec (Coopération Économique Asie Pacifique) à Sydney ont des difficultés à trouver un consensus sur la déclaration finale sur le climat, qui doit être signée ce week-end par les dirigeants de l’Asie-Pacifique.

L’Australie, grand exportateur de charbon, et les Etats-Unis, plus grand pollueur au monde, sont les deux seuls pays développés à ne pas avoir ratifié le protocole de Kyoto, principal traité international sur l’environnement qui arrive à expiration en 2012. Selon des experts, les Etats-Unis tenteraient de rallier le plus grand nombre possible de pays à son propre plan de lutte contre le réchauffement climatique.

L’Inde et la Chine pointés du doigt

Le président américain souhaiterait que la Chine et l’Inde fassent plus d’efforts pour lutter contre le réchauffement climatique. Il a d’ailleurs déclaré récemment que “si vous voulez vraiment régler le problème global du changement climatique, assurons-nous que des pays comme la Chine et l’Inde soient autour de la table“.

Les États-Unis et l’Australie ont plusieurs fois tenté de discréditer le protocole de Kyoto en faisant valoir que des pays de plus en plus polluants, comme la Chine, l’Inde ou le Brésil, n’ont pas à y atteindre les mêmes objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre que les grandes nations occidentales. Pour Greenpeace, ceci pourrait être illustré par “un Américain et un Australien, chacun dans un gros 4X4, qui exigent d’un pauvre Chinois qu’il descende de son vélo“.

Conférence fin septembre à Washington

George W. Bush a invité les grandes puissances mondiales à une conférence sur le changement climatique à Washington les 27 et 28 septembre. Le but de cette conférence est de fixer un objectif à long terme de réduction des gaz à effet de serre (GES), responsables du réchauffement climatique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter