Les syndicats déploient toute leur énergie contre la fusion entre GDF et Suez

gdf_suez.jpgHier, les branches “énergie” des cinq grandes organisations syndicales ont réaffirmé leur inquiétude concernant la fusion entre Gaz De France et Suez.

Les cinq fédérations syndicales de l’énergie (CFDT, CFTC, CGT, CGF-CGC, FO) se sont unies pour réaffirmer leur opposition à la fusion entre GDF et Suez. Ces organisations condamnent ce projet qui va permettre de privatiser Gaz De France et de démanteler Suez. Ils ont également annoncé qu’une riposte “d’ampleur nationale” sera organisée cet automne.

Les syndicats de Gaz De France invitent les syndicats de Suez et les associations de consommateurs à se joindre à leur action. “Contrairement à ce que prétend le gouvernement, le projet est loin d’être finalisé“, a déclaré Jacques Mouton de la CFDT Chimie-Energie. Selon FO Energie et Mines, “la bataille ne fait que commencer“.

Bernard Thibault, secrétaire général de la CGT a déclaré qu’il était de la “responsabilité” des syndicats “d’alerter le consommateur sur les hausses de tarifs” à attendre de cette privatisation de GDF. Il a également appelé à une réaction “des citoyens” contre ce projet de fusion. Selon lui, une majorité des citoyens français ne serait pas favorable à la privatisation de GDF.

L’avenir serait incertain

Les syndicats ont prévus d’organiser conjointement des réunions d’information du personnel. Ces organisations s’inquiètent sur le sort des salariés concernés par la fusion, notamment pour les 57 000 collaborateurs de Suez Environnement. Selon l’Instance européenne de dialogue social de Suez, la mise en bourse du pôle environnement “fait courir des risques nouveaux aux salariés concernés“.

Nous voulons des engagements écrits tant sur l’avenir de Suez Environnement que sur celui des salariés et de leur statut”, a déclaré Bernard Larribaud, secrétaire de l’Instance européenne de dialogue social de Suez. “Chez Suez nous avons l’habitude des fusions. Nous ne sommes pas impressionnés, mais nous restons vigilants”, a ajouté Fabrice Amathieu, représentant syndical CFE-CGC de Suez.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter