Jean-Louis Borloo à Lisbonne

Jean_Louis_Borloo.JPGJean-Louis Borloo, le Ministre de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables, a participé au Conseil informel Environnement à Lisbonne les 31 août et 1er septembre 2007. La question des pénuries d’eau et de la sècheresse, en liaison avec le changement climatique a été au centre des discussions.

«100 millions de personnes et un tiers du territoire de l’Union européenne ont été touchés par la grande canicule de 2003 pour un coût de 9 milliards d’euros. En 30 ans, les sècheresses ont coûté 100 milliards d’euros à l’Union européenne» a rappelé le Ministre

Parce que le phénomène est mondial et s’étend au-delà de l’Europe, notamment en zone méditerranéenne, la Tunisie, le Maroc et l’Algérie étaient invités à participer aux discussions.

“Le temps est venu pour l’action”

« Le temps est venu pour l’action » a indiqué Jean-Louis Borloo : « il faut économiser l’eau – l’Union européenne continue d’en gaspiller 20% -, lui trouver un juste prix et organiser la solidarité entre Etats membres. Il faut étendre les bonnes pratiques : les compteurs d’eau systématiques chez les exploitants agricoles en France, l’équipement des bâtiments pour collecter et recycler l’eau de pluie dans les villes allemandes, la réutilisation des eaux des lave-linges pour l’arrosage à Chypre ou le volontarisme de Saragosse qui affiche désormais avec 96 litres par habitant par jour la plus faible consommation d’eau par habitant de toute l’Espagne »

  • facebook
  • googleplus
  • twitter