EDF : légère baisse du chiffre d’affaires

edf_logo.jpgHier, le Conseil d’administration du groupe EDF, s’est réuni pour approuver les comptes consolidés du1er semestre 2007.

Dans un contexte marqué par un climat particulièrement doux en Europe, le chiffre d’affaires réalisé par le groupe s’est élevé à 30,311 milliards d’euros, contre 30,362 milliards d’euros pour le 1er semestre 2006. L’excédent brut d’exploitation du groupe a augmenté de 5,7%, à 8,865 milliards d’euros. Le groupe réalise 68% de son excédent brut d’exploitation en France. Le résultat net part du groupe s’est élevé au 1er semestre 2007 à 3,514 milliards d’euros, contre 4,143 milliards d’euros un an auparavant.

Le groupe a poursuivi sa politique d’investissements opérationnels, qui ont progressé de près de 25% à 3,023 milliards d’euros à fin juin 2007. La structure financière se renforce encore, avec un ratio d’endettement en baisse, à 36% à fin juin 2007 contre 38% à fin 2006 et 43% à fin juin 2006.

Solidité du modèle de développement

Pour Pierre Gadonneix, Président Directeur Général d’EDF, “après 2006, les résultats du 1er semestre 2007 témoignent à nouveau de la solidité du modèle de développement du groupe, et s’inscrivent pleinement dans le cadre des objectifs financiers communiqués lors de l’introduction en Bourse sur la période 2006-2008. L’accord récemment signé avec l’électricien américain Constellation Energy Group est une nouvelle étape concrétisant l’ambition d’EDF pour participer au renouveau du nucléaire sur le principal marché énergétique dans le monde“.

Lors de sa réunion, le Conseil d’administration a décidé de mettre en place un plan d’attribution gratuite d’actions aux salariés du groupe. Ce plan porte sur 2,9 millions d’actions, soit 0,16% du capital. L’attribution définitive de ces actions est conditionnée par l’atteinte d’une croissance moyenne annuelle de l’excédent brut d’exploitation supérieure à 3%, en cohérence avec les objectifs financiers annoncés par le groupe.

Perspectives

Selon le communiqué, “le groupe poursuit ses investissements dans le développement et le renforcement des capacités de production et des réseaux, tant en France qu’à l’international, ainsi que dans les infrastructures gazières. Le groupe entend également participer au renouveau du nucléaire dans le monde. Il a franchi en juillet 2007 une nouvelle étape significative de cette stratégie en signant un accord de partenariat avec l’électricien américain Constellation Energy Group.

Le second semestre 2007 sera notamment marqué par la poursuite du programme Altitude, dont les objectifs devraient être dépassés de plus de 10% à fin 2007 et l’impact sur la production nucléaire du déploiement, sur les autres centrales concernées, du traitement des phénomènes affectant des générateurs de vapeur. Dans ce contexte, le Groupe EDF confirme ses objectifs financiers pluriannuels annoncés lors de l’introduction en bourse“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter