Rhône-Alpes : l’ambroisie reste un problème

rhone_alpes.jpgEn cette période estivale, l’ambroisie reste un problème. En région Rhône-Alpes, son pollen peut provoquer de graves problèmes d’allergies.

Selon Jean-Claude Dassonneville, pneumologue et allergologue, “l’ambroisie est une plante (…) devenue un véritable problème de santé publique. Ses pollens peuvent aller très loin, jusqu’à cent, voire deux cents kilomètres, et donc toucher des gens loin du lieu où elle a été produite. Le problème, c’est que plus la plante est présente, plus la population sera sensible à ses effets. Les allergies vont donc se développer en même temps que l’ambroisie“.

L’ambroisie peut causer une allergie, qui cause les effets de n’importe quelle allergie. En général, il s’agit du nez bouché et qui coule, et des yeux qui piquent. Si vous êtes asthmatique, l’ambroisie peut aussi provoquer une crise. Toutefois, tout le monde n’est pas sensible à cette plante. La plupart des gens peuvent passer à côté sans en être gêné“, a-t-il ajouté.

100 000 rhône-alpiens allergiques à l’ambroisie

Rien que dans la région Rhône-Alpes, près de 100 000 personnes seraient gênés par l’ambroisie. “Les études épidémiologiques ont permis de montrer que près de 16% de la population de la région lyonnaise et plus de 10% de la population en Rhône-Alpes était allergique aux pollens d’ambroisie“, a expliqué Michel Thibaudon, directeur du Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA). “Chaque plant produit plusieurs milliards de pollen. Les concentrations de pollen dans l’air peuvent être de quelques grains par m3 d’air jusqu’à quelques centaines de grains par m3 d’air“.

Dans plusieurs départements, la plante a fait l’objet d’arrêtés d’éradication. Des campagnes d’arrachage sont menées afin de limiter les émissions de pollen. Dans le Rhône, le préfet a pris un arrêté en ce sens.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter