Nord : incendie à l’usine RDME

nord.jpgSelon le quotidien “La Voix du Nord” paru samedi, un accident industriel est survenu jeudi dernier à l’usine RDME de Grande-Synthe, dans le Nord. La Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement (DRIRE) attend le rapport de l’accident de l’exploitant pour se prononcer sur les répercutions environnementales.

Quelques jours avant l’accident, les employés du site avaient constaté un échauffement anormal de la paroi du four électrique. C’est pourquoi une opération de sondage était programmée pour relever la température à l’intérieur. C’est alors que des tonnes de minerai en fusion se sont échappées du four avant de détruire une partie des installations. La combustion a occasionné un important dégagement de fumée mais n’a fait aucun blessé.

Les retombées économiques de cet accident seront lourdes. Il s’agit d’un nouveau coup dur pour la société qui emploie 120 personnes dans la région de Dunkerque. En effet, après un lourd investissement réalisé il y a deux ans afin de réduire les émanations polluantes, la production devrait être arrêtée pendant au moins deux mois. L’avenir des salariés semble compromis.

Risque de pollution

La société produisait du ferromanganèse, un minerai utilisé dans la fabrication d’alliages. La roche est une importante source d’émission de manganèse, un polluant atmosphérique dangereux. Pour le moment, la DRIRE estime qu’il est trop tôt pour se prononcer. Un responsable a déclaré “nous attendons le rapport d’accident de l’exploitant, qui est obligatoire, et des données scientifiques pour mesurer l’impact des émanations sur l’environnement“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter