Les faucheurs volontaires ont encore frappé ce week-end

faucheur_volontaire_ogm.JPGEn réponse à l’appel de José Bové, une centaine de faucheurs volontaires ont déposé samedi, devant le site régional de Monsanto à Monbequi dans le Tarn-et-Garonne, les pieds de maïs trangéniques arrachés sur la parcelle de Verdun-sur-Garonne.

Comme nous l’avions annoncé, les Faucheurs volontaires sont venus à Verdun-sur-Garonne avec l’objectif clair de continuer le mouvement de désobéissance civique“, a déclaré à la presse José Bové.

Nous revendiquons chacun d’avoir pris un pied de maïs transgénique et aujourd’hui nous sommes tous des désobéissants à cette loi injuste“, a t-il continué avant d’inviter chacun des faucheurs à déposer les pieds de maïs à l’intérieur de la proprieté de Monsanto, située à quelques kilomètres de Verdun-sur-Garonne.

Cette action avait comme ambition d’inciter le gouvernement à mettre en place un moratoire concernant les cultures OGM avant la tenue du prochain Grenelle de l’environnement.

Les 200 gendarmes présents à Verdun-sur-Garonne ont du intervenir à plusieurs reprises afin de s’interposer entre les faucheurs volontaires et les 300 agriculteurs présents. Ces agricluteurs répondaient à l’appel de la FDSEA leur demandant d’exprimer leur opposition à la destruction de parcelles trangéniques.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter