Alstom : contrats au Royaume-Uni et dans les Emirats Arabes Unis

alstom.jpgAlstom a été sélectionné pour deux projets d’importance majeure portant sur des centrales à cycle combiné au Royaume-Uni et dans les Emirats Arabes Unis, qui comprennent au total neuf turbines à gaz GT26.

Au Royaume-Uni, Alstom a signé un contrat d’un montant de 840 millions d’euros avec RWE npower plc pour l’ingénierie, la fourniture des équipements, la construction, la mise en service et la maintenance d’une centrale à cycle combiné clé en main de 1650 MW, située à Staythorpe, dans l

1 milliard d’euros

Staythorpe fait partie du programmme lancé par RWE npower pour renouveler son parc de centrales. Selon Andrew Duff, Directeur Général de RWE npower, “l’investissement dans cette nouvelle centrale construite par Alstom nous mettra en mesure de réduire en 2015 la quantité de CO2 émise par unité de puissance électrique d’un tiers par rapport à 2000, et de moitié par rapport au niveau de 1990”.

Dans les Emirats Arabes Unis, un consortium conduit par Alstom s’est vu confier un projet d’un montant de 1,6 milliard d’euros pour la construction d’une centrale électrique de 2000 MW associée à une usine de dessalement d’une capacité de 130 millions de gallons impériaux par jour (591 millions de litres). La centrale fera appel à la technologie Alstom de turbine à gaz GT26, qui obtient ainsi sa première référence commerciale dans la région. La part du contrat revenant à Alstom s’élève à 1 milliard d’euros. L’enregistrement de ce contrat dans les comptes d’Alstom est prévu au 2è semestre de l’exercice 2007/08, une fois la finalisation du projet réalisée. La centrale, située à Quidfa dans l’Emirat de Fujairah, permettra de répondre aux besoins croissants en eau potable et en électricité dans le nord des Emirats. La date de mise en service est prévue mi-2010.

“Nous sommes heureux”

81 turbines GT24/GT26 sont actuellement en service dans le monde et totalisent 2,3 millions d’heures d’exploitation. Grâce à la flexibilité d’exploitation offerte par les caractéristiques de combustion de la turbine GT26 et à son savoir-faire d’intégrateur, Alstom a conçu des centrales électriques répondant de façon optimale aux spécifications requises dans les projets de Staythorpe et de Fujairah. Ainsi, la centrale de Staythorpe pourra faire varier sa production afin de répondre aux variations journalières de la demande d’électricité, tout en combinant un rendement élevé et de faibles émissions. De même, celle de Fujairah pourra fonctionner sur une large plage de production d’électricité tout en maintenant sa pleine capacité de dessalement.

“Nous sommes heureux d’avoir remporté ce contrat avec RWE npower et de pouvoir ainsi aider notre client à atteindre ses objectifs de réduction d’émissions grâce à ses investissements dans des centrales à haut rendement. Ceci démontre également les mérites de notre stratégie au Royaume-Uni, consistant à proposer des centrales optimisées et intégrées sur un des marchés de l’électricité les plus déréglementés et les plus compétitifs au monde”, a déclaré Patrick Kron, Président-Directeur Général d’Alstom. “Une fois réalisée, la centrale de dessalement de Fujairah sera une des plus grandes construite dans le monde. C’est un honneur pour Alstom de contribuer au programme déployé par les Emirats Arabes Unis pour répondre à leurs besoins croissants en matière d’eau et d’électricité “, a t-il ajouté.

Centrale de Staythorpe au Royaume-Uni

La centrale de Staythorpe sera constituée de quatre groupes comprenant chacun une turbine à gaz GT26, une turbine à vapeur, un turbo-alternateur à haut rendement et une chaudière de récupération. Alstom a également signé un contrat pour le support à l’exploitation et à la maintenance de la centrale, qui s’étend jusqu’à la première inspection importante de chaque machine, ainsi qu’un accord d’une durée de 20 ans pour la fourniture de pièces détachées. Dans les 18 derniers mois, Alstom a remporté au Royaume-Uni des contrats pour des centrales à cycle combiné avec Centrica (Langage, 885 MW) et E.ON (Grain, 1275 MW).

Consortium dans les Emirats Arabes Unis

Ce contrat a été conclu avec le consortium responsable du développement du projet, formé par International Power Plc. et Marubeni Corp, qui réalisera ce projet en partenariat avec la compagnie publique Abu Dhabi Water and Electricity Authority (ADWEA), qui en est l’initiateur. Le consortium prévu pour la construction réunit Alstom, qui fournira la centrale électrique, et Sidem, l’usine de dessalement.

Aux termes de ce contrat, Alstom va livrer clé en main une centrale à cycle combiné de 2000 MW construite sur la base de sa technologie de turbine à gaz GT26. Alstom assurera l’ingénierie, la construction et la fourniture des principaux équipements comprenant cinq turbines à gaz GT26, cinq chaudières de récupération, trois turbines à vapeur, huit turbo-alternateurs et le contrôle-système. Sidem fournira l’usine de dessalement hybride, faisant appel aux technologies de distillation multi-effet et d’osmose inverse. La centrale électrique fonctionnera en cogénération, permettant de fournir de la vapeur excédentaire et de l’électricité à l’usine de dessalement pour la production d’eau potable.

Ce contrat est le premier remporté par Alstom pour un projet indépendant de production d’eau et d’électricité au Moyen-Orient. Tout en démontrant la capacité du Groupe à proposer des solutions intégrées et optimisées pour la production d’électricité et le dessalement, il renforce la position d’Alstom au Moyen-Orient et fait suite au contrat remporté récemment avec le producteur d’aluminium Dubal de Dubaï pour la construction clé en main d’une centrale en cogénération équipée d’une turbine à gaz GT13E2 .

  • facebook
  • googleplus
  • twitter