Iles britanniques : Veolia Water UK acquiert Thames Water

iles_britanniques.jpgVeolia Water UK, filiale de Veolia Eau, Division Eau de Veolia Environnement, annonce le succès des négociations avec Thames Water, pour l’acquisition de plusieurs de ses activités non régulées pour un montant d’environ 115 millions d’euros (78 millions de livres).

Les activités concernées portent sur la prestation de services et la gestion d’actifs dans les domaines de l’eau et de l’assainissement. Elles devraient générer un chiffre d’affaires d’environ 160 millions d’euros (109 millions de livres) en 2008, première année pleine.

Cette acquisition offre à Veolia Eau de belles opportunités de croissance au Royaume-Uni et en République d’Irlande. Ces activités de gestion déléguée, dont certaines financées sur le mode du ” Private Finance Initiative (PFI)”, nous permettront de valoriser encore davantage notre savoir-faire dans l’ensemble des métiers de l’eau” a souligné Antoine Frérot, Directeur Général de Veolia Eau.

Nous sommes impatients d’engager un travail constructif avec les clients et les autres parties prenantes de ces activités“, a, quant à lui, déclaré David Alexander, Directeur Général de Veolia Water (UK) Ltd.

Présence de Veolia Eau en Grande-Bretagne

Veolia Eau est présente en Grande Bretagne depuis 1987. Actuellement, Veolia Water UK assure la gestion de trois sociétés régulées de fourniture d’eau dans le sud-est du pays – Three Valleys Water, Folkestone & Dover Water Services et Tendring Hundred Water Services. Ces sociétés fournissent 900 millions de litres d’eau par jour à une population de 3,3 millions d’habitants.

Veolia Eau est également présente à travers Veolia Water Industrial Outsourcing, société spécialisée dans la gestion déléguée des services d’eau pour les Industriels et Veolia Water Ireland, qui fournit des services d’infrastructure dans le domaine de l’eau à plusieurs comtés de la République d’Irlande. Veolia Water UK Ltd. emploie actuellement 1 300 collaborateurs et réalise un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros (238,5 millions de livres).

  • facebook
  • googleplus
  • twitter