FIEVRE APHTE– USE – Un troisième foyer suspecté

royaume_uni.jpgHier, selon les autorités britanniques, un troisième cas de fièvre aphteuse aurait été découvert. Cependant, l’interdiction de déplacement du bétail a été levée dans la plupart des régions.

Après une réunion d’urgence des experts de la sécurité sanitaire à Bruxelles, l’Union européenne a décidé de maintenir l’interdiction de toute exportation de viande britannique. Cette mesure sera révisée le 23 août.

Les inspecteurs dépêchés par le gouvernement britannique ont déclaré qu’il y avait de “fortes possibilités” pour que la maladie soit originaire de deux laboratoires de recherche situés à proximité des deux fermes infectées dans le Surrey, au sud de l’Angleterre. Des tests supplémentaires devraient le confirmer.

Debby Renolds, chef des services vétérinaires britanniques, a déclaré qu’elle avait ordonné l’abattage du troisième troupeau suspecté d’avoir contracté la maladie.

Elle a ajouté qu’il y avait un faible mais “non négligeable” risque que le virus puisse se propager hors de la zone de surveillance.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter