Ardèche : 1,7 hectare de maïs transgénique détruit

Ardeche.jpgMardi, environ 17 000 pieds de maïs transgéniques ont été détruits dans un champ de Lussac, en Ardèche.

Si aucune revendication n’a été faite, une affichette clamant “la terre n’appartient pas à l’homme” a été retrouvée sur le lieu du délit. Cette phrase est en fait la moitié de la déclaration attribuée à Sitting Bull, un grand chef indien, (“la terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la terre“).

Une plainte a été déposée pour “destruction de biens”. La gendarmerie de Villeneuve-de-Berg sera chargée de l’enquête.

“Détruire des parcelles ne nous amène à rien”

Le collectif ardéchois anti-OGM ne cautionne pas cette action. “Depuis le début de l’été, nous sommes dans une démarche de négociations avec les autorités, les agriculteurs concernés ainsi que le semencier Limagrain, et non dans une démarche de destruction. Détruire des parcelles ne nous amène à rien et nous n’avons aucune idée de qui a pu faire cela“, a déclaré Gabriel Fabregoule, porte-parole du collectif.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter