Energie : les artisans satisfaits du marché libre

cre_logo.JPGLa Commission de régulation de l’énergie (CRE) a présenté hier son rapport d’activité. Trois ans après l’ouverture du marché de l’énergie aux professionnels, la CRE indique que les “petits clients” qui ont choisi d’opter pour le marché libre, s’en trouvent plutôt satisfaits, à la différence des grands comptes.

Sur les 6 500 grands comptes qui ont fait jouer la concurrence depuis 2004, 31% ont préféré retourner dans le giron du marché régulé, via le dispositif d’ajustement du “Tartam” proposé jusqu’au 30 juin dernier. Il faut dire que certains prix libres ont rapidement augmenté pour certains grands comptes. Une douche froide qui a tôt fait de rafraichir un tiers des groupes qui avait tenté l’aventure, et qui ont préféré jouer de nouveau la sécurité.

Les “petits” satisfaits

Du côté des artisans, et des PME et PMI, si ce n’est pas encore l’engouement, très peu ont fait marche arrière. Si seuls 776 000 petits entrepreneurs ont opté pour le marché libre, sur les 4,7 de sites concernés, en revanche, à peine plus de 500 professionnels ont préféré revenir chez les opérateurs historiques.

Une situation qui s’explique facilement. Pour la CRE, en électricité, 98% des petits sites professionnels qui sont fournis par un opérateur privé, soit un peu moins de 300 000 entreprises, les prix se sont révélés plus compétitifs que les tarifs réglementés.

Créée en 2000

Créée en 2000, la CRE dispose d’un statut garantissant l’indépendance des missions généralement dévolues aux autorités administratives indépendantes chargées de la régulation d’un secteur économique en voie d’ouverture à la concurrence et marqué par la présence d’opérateurs publics. Elle comprend un collège et un comité de règlement des différends et des sanctions. La création d’une autorité indépendante chargée de réguler le marché de l’électricité découle de la directive européenne de 1996 qui imposait la création d’une autorité administrative indépendante.

> Pour en savoir + : CRE

  • facebook
  • googleplus
  • twitter