Pas de codéine pour les moins de 12 ans

La codéine, utilisée comme anti-douleur  et présente dans certains sirops contre la toux ou le rhume, peut-être mal métabolisée chez certaines personnes et conduire à des effets secondaires graves. C’est pourquoi l’Agence européenne du médicament rappelle qu’il  est fortement déconseillé d’en administrer aux enfants de moins de 12 ans.

Présente dans certains sirops contre la toux ou médicaments anti-rhume, parfois en vente libre dans les pharmacie, la codéine entraine dans l’organisme un processus de métabolisation qui n’est pas le même chez tout le monde. En effet, une partie variable de cette codéine est transformée en morphine par le foie. Or, lorsque cette conversion est trop rapide ou trop importante, le phénomène peut conduire à des effets indésirables graves, souligne l’Agence européenne du médicament, comme des problèmes respiratoires.

Dans une intervention vendredi dernier, l’EMA a précisé que “la manière dont la codéine est transformée en morphine chez les enfants de moins de 12 ans est variable et imprévisible“. C’est pourquoi, l’EMA préconise désormais une “contre-indication” de la codéine chez les moins de 12 et les ados de 12 à 18 ans souffrant de troubles respiratoires ou encore les femmes enceintes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter