Un nouveau virus mortel découvert aux Etats-Unis

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé avoir découvert un nouveau virus, probablement transmis par les tiques ou les moustiques, et sans doute à l’origine du décès d’un homme au Kansas. L’homme jusqu’ici en bonne santé, est tombé malade quelques jours après avoir été piqué par une tique, et est décédé onze jours après.

Les autorités sanitaires américaines ont donc annoncé vendredi avoir découvert un nouveau virus, potentiellement mortel pour l’homme, le “Bourbon”. C’est suite au décès d’un homme dans le Kansas, que les recherches ont conduit à cette découverte. L’homme avait en effet été mordu par des tiques dans les jours précédant l’apparition des premiers symptômes: fièvre, maux de tête, puis atteinte des fonctions rénales et atteintes respiratoires. Il est décédé onze jours après l’apparition des premiers signes de maladie.

Les analyses de sang ont alors permis de découvrir la présence d’un vrius non-identifié jusqu’à présent. Les chercheurs des CDC ont alors considéré qu’il s’agissait d’un nouveau virus, appartenant à la famille des thogotovirus. C’est toutefois la première fois qu’un virus de cette famille provoque la mort d’un humain, et la huitième fois qu’une contamination humaine est constatée. Se basant sur le fait que les autres thogotovirus ont le plus souvent été liés à la présence de tiques ou de moustiques, il semblerait que ce “bourbon” pourrait lui aussi se propager par ces deux insectes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter