Barcelone : l’alerte aux requins est levée

Six plages du nord de Barcelone étaient interdites à la baignade depuis mardi après que des témoins affirment avoir aperçu au moins deux requins roder. L’alerte a été levée dès mercredi et la baignade de nouveau autorisée, les bateaux de surveillance n’ayant pas repéré les squales.

Mardi, six plages situées au nord de Barcelone, entre Barcelone et Rosas étaient interdites à la baignade, après que plusieurs témoins aient aperçu des requins roder au bord des zones de baignade. Selon France 3, il s’agirait de requins bleus remontant vers le nord, et donc vers la France. “Quand le bateau est arrivé, les sauveteurs ont pu voir non pas un mais trois requins, d’environ un mètre, un mètre cinquante de long“, explique sur France 3 une sauveteur de la Croix Rouge. “Quand cela a été confirmé, nous avons déclenché le protocole prévu, nous avons informé la mairie et nous avons demandé la permission de hisser le drapeau rouge. Car ces requins, s’ils se sentent attaqués, ils peuvent mordre les baigneurs, c’est un vrai danger“.

Depuis, les bateaux de surveillance de la Croix-rouge dépêchés sur place n’ont plus repéré les squales, l’alerte a été levée et les plages réouvertes à la baignade. Les autorités n’excluent pas non plus le risque de confusion de ces requins avec des poissons-lunes, deux-aussi dotés de nageoires dorsales.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter