• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Santé
  • >
  • SIDA : l’OMS recommande la prise d’antirétroviraux à titre préventif pour les homos

SIDA : l’OMS recommande la prise d’antirétroviraux à titre préventif pour les homos

Alors que les contaminations par le VIH repartent à la hausse chez les hommes homosexuels, l’Organisation Mondiale de la Santé appelle ces hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes à prendre des antirétroviraux à titre préventif. Les gays auraient 19 fois plus de risque d’être contaminée que la reste de la population.

Il est toujours aujourd’hui impossible de guérir du Sida. Mais, grâce à l’avancée de la recherche et aux traitements mis en place,  il est toutefois possible de vivre avec. Ces avancées ont un effet pervers : le relâchement de la prévention et de l’inquiétude chez certains. C’est notamment le cas chez les hommes homosexuels.

Nous constatons une explosion de l’épidémie” dans ce groupe explique à l’AFP, Gottfried Hirnschall, responsable du département VIH de l’OMS. Un homme homosexuel aurait pourtant 19 fois plus de risque d’être contaminé que le reste de la population.

1 million de nouvelles infections pourraient être évitées

Forte de ce constat, dans son dernier rapport publié aujourd’hui, l’OMS “recommande fortement aux hommes qui ont des relations sexuelles avec des hommes de considérer la prise des antirétroviraux comme une méthode supplémentaire de prévention face au VIH“. Prendre un cachet combinant deux antirétroviraux de façon quotidienne en plus du port du préservatif pourrait contribuer à éviter “un million de nouvelles infections au sein de ce groupe en 10 ans“, explique l’OMS, soit une diminution du risque de 20 à 25%.

Plus globalement, Gottfried Hirnschall déplore que les gouvernement orientent leurs campagnes de prévention vers la population en général et néglige ceux qui présentent le plus de risques.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter