Escroquerie de quatre millions d’euros au bonus écologique

Deux hommes ont été mis en examen et écroués à Lyon : ils sont soupçonnés d’avoir détourné quatre millions d’euros de bonus écologique lors de la transaction de voitures électriques avec la Norvège.

Le bonus écologique est censé récompenser les acheteurs de voitures propres. Or, en l’occurrence, selon l’information révélée par RTL, il aurait profité à deux hommes aux ambitions autres qu’écologiques. Les deux hommes âgés de 28 et 33 ans auraient en effet monté des sociétés afin de bénéficier frauduleusement du bonus écologique sur les véhicules électriques tout en les exportant en Norvège, pays très demandeur de ce type de véhicules.

Ils achetaient donc des véhicules électriques en France et bénéficiaient alors de la remise de 7.000 euros promise par l’Etat. Ils les revendaient ensuite en Norvège au prix du neuf. Ils empochaient donc la prime au passage et auraient ainsi empoché plus de quatre millions d’euros, placés sur des comptes à l’étranger.

Les deux hommes ont alors été mis en examen par la Police judiciaire de Lyon et écroués le 23 mai dernier pour “escroquerie en bande organisée“, “association de malfaiteurs” et “blanchiment aggravé“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter