Et l’arbre à vent est né…

Arbre à vent

Cela se passerait en … Californie (où la conscience écologique n’est pas un vain mot) que, déjà, les hélicoptères tourneraient en boucle au-dessus du site et que la planète entière serait informée! Hé Bien! C’est dans l’Ouest de la France que cela se passe, et ce, depuis le 23 avril, 11H00 précises.

Inspiré du biomimétisme, l’arbre à vent – une authentique  innovation de rupture que l’on doit à la start-up New Wind R&D – permet une intégration respectueuse dans le paysage, sans rejet de CO2 ni surcoût dû au transport de l’énergie. Reportage  en avant-première depuis la Cité des télécoms (Plemeur-Bodou dans les Côtes d’Armor) où l’arbre à vent est désormais en action.

Il est là, bien droit, son “tronc” blanc éclatant dans la lumière et tout de vert habillé avec ses “feuilles” qui tournoient en silence sur elles-mêmes… Comme autant de chandelles  dont la fonction première n’est plus ici d’éclairer directement mais bien de produire de l’énergie, à leur manière… Comment ?

Mini éolienne

Arbre à vent sur un rond-pointL’idée forte a été ici de faire disparaître le principe éolien dans la forme même d’un arbre, où chaque feuille agirait comme une… mini éolienne. Son design, très réussi, a été confié à Claudio Colucci avec l’ambition d’ajouter une “émotion” au bénéfice écologique évident. De fait, l’arbre ainsi imaginé joue de lignes ludiques qui séduisent d’emblée, en attirant l’oeil, et achèvent d’en faire immédiatement un… ami. Les enfants l’adorent déjà.

Mieux! Il ne dépareille pas du tout, ainsi planté en plein air (on  l’aura compris) sur le site naturel de la cité des télécoms sous l’oeil bienveillant des autres espèces. On ne sait si les oiseaux l’éliront pour s’y nicher… Quoi qu’il en soit il règne ici une authentique atmosphère poétique… qui rime bien avec technologique.

En effet, alors qu’il a été officiellement inauguré ce 23/04, l’arbre à vent est un sacré défi pour la société qui l’a imaginé. New Wind R&D entend en effet réconcilier nature et technologie, tout en rapprochant le consommateur de son moyen de production, et en lui assurant puissance et autonomie.

Partenariat avec la Cité des télécoms

« Je me réjouis de voir l’Arbre à vent® intégrer un environnement scientifique et pédagogique », déclare Jerôme Michaud-Larivière, président-fondateur de New Wind R&D. « Ce partenariat avec la Cité des télécoms va nous permettre de procéder aux dernières mesures nécessaires à la validation de notre innovation ».

« L’Arbre à vent® a sa place au côté du Radôme », appuie pour sa part Jean-Pierre Roche, directeur de la Cité des télécoms et secrétaire général de la Fondation. « Ce sont 2 technologies innovantes avec plus d’un demi-siècle d’écart. C’est une sacrée façon de valoriser notre patrimoine industriel. De plus, l’Arbre à vent® va subvenir (en partie) aux besoins en énergie du Radôme ».

La Cité des télécoms a plusieurs missions : rendre accessible au plus grand nombre le monde des télécommunications, valoriser les innovations dans le domaine des télécoms et des énergies renouvelables.  C’est bien dans ce contexte que nous sommes heureux d’accueillir, sur le site de la Cité des télécoms, l’Arbre à vent®. Nous avons d’emblée été séduits par l’approche de New Wind. »

Micro électricité et proximité : un système dûment breveté!

Comment ça marche ? Les générateurs sont ici logés dans les tiges. La micro électricité ainsi générée est multipliée par autant de feuilles que possède un arbre ( de l’ordre de 120) pour aboutir à la puissance minima requise (3kW en moyenne).

Les générateurs produisent un courant alternatif , transformé en courant continu à l’aide d’un pont de diode… avant d’être injecté dans le réseau par un onduleur (ou stocké dans une batterie placée au pied de l’arbre) . Les branches assurent la solidité du système. Assemblées les unes aux autres pour former le tronc, elles se déployent en arborescence.

A noter que deux tailles d’arbre sont prévus: un modèle de 8m (P 2,5 KW) et un de 12 m (P 3,5 KW), pour rester en dessous du seuil des 12 m qui ne demande pas de permis de construire … Une simple déclaration de travaux suffisant alors).

New Wind R&D ?

New Wind R&D est une start-up spécialisée dans la récupération des énergies cinétiques en vue de les transformer en électricité propre et durable. Elle développe une technologie nomade Aeroleaf® qui fait le pari de la microélectricité combinée à une pluralité de turbines en mesure d’exploiter les vents les plus faibles comme les turbulences que l’on trouve en milieu urbain. L’arbre à Vent® fait l’objet d’un brevet France avec extension Monde PCT et l’Aéroleaf® est une marque déposée.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter

Journaliste économique, animateur de débats, colloques et séminaires.