• Accueil
  • >
  • Général
  • >
  • Fessenheim: EDF écarte tout risque d’inondation en cas de séisme

Fessenheim: EDF écarte tout risque d’inondation en cas de séisme

Fessenheim

Suite à la menace d’une éventuelle inondation, brandie par les partisans d’une fermeture immédiate de la centrale nucléaire de Fessenheim, EDF a mandaté une étude dont les conclusions se révèlent au final rassurantes. Selon l’opérateur, il serait vraisemblablement impossible que la centrale soit inondée en cas de tremblement de terre.

Les partisans d’une fermeture immédiate de la centrale de Fessenheim, qui a fait l’objet d’une intrusion des militants de Greenpeace cette semaine, brandissent notamment la menace d’une inondation du site en cas de tremblement de terre. Face à ces accusations, l’Autorité de sûreté nucléaire avait demandé à l’exploitant, EDF, d’évaluer concrètement les risques en cas de rupture de la digue du grand canal d’Alsace située à huit mètres au-dessus de la centrale.

Or, l’étude géotechnique menée par EDF écarterait finalement tout risque d’inondation. En se basant sur un séisme d’une magnitude  de 8,2 à Bâle, comme en 1352, la digue tiendrait le coup. “Aujourd’hui, la robustesse de la digue est démontrée, le risque n’existe pas“, a conclu François Laigle, l’expert d’EDF. Une conclusion pourtant contestée par une étude précédente, menée par le service environnement du Conseil général du Haut-Rhin en 2011.

L’ASN va désormais devoir analyser les conclusions présentées par l’étude d’EDF et estimer si celles-ci sont valables.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter