Pollens : c’est reparti pour un tour !

Et c’est reparti pour un tour! Après un hiver de pause, les allergiques aux pollens vont dès maintenant devoir reconstituer leur stock de mouchoirs. En effet, selon le Réseau National de Surveillance Aérobiologique, les pollens de cyprès ont commencé à se répandre dans tout le Sud de la France, avec par endroit un risque élevé.

Les pollens de cyprès ont commencé leur invasion saisonnière. Avec 13.000 grains recensés sur Aix-en-Provence, le risque allergique est dès maintenant maximal sur l’ensemble du bassin méditerranéen, et jusqu’à Castres. Mais le risque allergique ne se cantonne pas au sud, il remonte jusqu’à la région parisienne mais plus faiblement.

Le risque allergique est élevé jusqu’à Agen et moyen du Sud Ouest jusqu’à l’Ile de France, à la vallée du Rhône ainsi que sur l’Est du territoire. Partout ailleurs, du Centre Auvergne, aux Pays de la Loire et sur les côtes de la Manche, le risque allergique est très faible à faible“, explique le RNSA dans son bulletin hebdomadaire.

Cyprès, noisetiers, aulnes

Mais les cyprès ne sont pas les seuls à avoir débuté leur pollinisation. Les noisetiers et les aulnes commencent également à diffuser. Et, si leurs risques allergiques sont moyens à faibles, ils existent néanmoins sur l’ensemble du territoire.

Ces premières invasions sont le signe, pour les personnes allergiques, qu’il est temps d’aller voir son médecin pour débuter un traitement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter