Morsures de chat : attention danger !

Le Figaro revient aujourd’hui sur une étude américaine portant sur le danger des morsures de chats. En effet, ces dernières peuvent se révéler beaucoup plus graves qu’on pourrait le penser de prime abord. Les consultations en urgence conduiraient une fois sur trois à une hospitalisation et au bloc opératoire dans deux cas sur trois. En cause, des germes ennemis de l’homme, présents dans la salive des matous.

Les chats, ces charmantes boules de poils qui ronronnent lorsqu’on les caresse sont dotés d’une arme redoutable, leurs petites dents pointues. En effet, leurs morsures sont loin d’être inoffensives et conduisent souvent la victime à l’hôpital. C’est la conclusion d’une étude publiée dans le Journal of Hand Surgery et reprise aujourd’hui par le Figaro. Selon cette étude, les consultations pour morsure de chat mènent une fois sur trois à une hospitalisation de la victime, pour une durée moyenne de trois jours, et dans deux cas sur trois, les médecins sont obligés d’emmener le patient au bloc opératoire pour nettoyer correctement la plaie.

Des bactéries redoutables

Les responsables sont des germes, ennemis de l’homme, présents dans la salive de nos amis félins. Et, les dents fines et pointues des chats aident à l’inoculation de ces germes. L’étude explique en effet que “les chats ont des petites dents pointues qui peuvent s’enfoncer profondément dans les tissus mous et inoculer des bactéries dans des espaces fermés, comme les gaines des tendons, les articulations, les os“. Les morsures de chat peuvent alors causer d’importants dégâts, comme des lésions tendineuses ou nerveuses.

Dès lors qu’une morsure de chat est constatée, il convient donc de bien nettoyer la plaie à l’eau et au savon, mais également de surveiller l’apparition d’une rougeur ou d’un gonflement. Si tel est le cas, cela nécessite alors un traitement antibiotique. D’autant que l’étude américaine note  que 44% des morsures s’étaient produites au niveau d’un tendon ou d’une articulation, des zones sensibles de la main ou du poignet.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter