Attention, ça va souffler !

La tâche risque d’être compliquée pour le Père Noël demain. Il devra en effet lutter contre les vents violents qui vont traverser l’ouest de la France durant sa tournée. 14 départements ont été placés en vigilance orange par Météo France compte tenu de ces vents et des risques de submersion associés sur la côte. Toutefois, Laurent Cabrol, le Monsieur Météo d’Europe 1, e veut rassurant : la tempête attendue sera moins violente que celle de décembre 1999.

Ça devrait donc souffler aujourd’hui et demain sur la France et tout particulièrement sur les régions de l’ouest, qui bordent la manche. Une importante dépression est en effet basée sur les îles britanniques et se déplace actuellement vers l’Ecosse. En France, c’est donc la Bretagne qui va se trouver en première ligne et dès 10-11heures ce matin, les vents devraient se renforcer. “Ce renforcement des vents va se concrétiser en début d’après-midi avec des rafales qui vont atteindre les 100-120 km/h. En cours d’après-midi, cette zone de vents forts va se propager vers la Basse-Normandie et en direction du Nord-Pas-de-Calais. Et là, à partir de la soirée, nous allons avoir des vents qui pourront atteindre les 120-140 km/h, voire localement 150 km/h. Plus au sud, des Pays de Loire à la région parisienne et à l’Est, cette aggravation sera plus tardive. Les vents seront un peu moins fort, 100 à 120 km/h“, expliquait ce matin sur Europe 1 Claude Fons, ingénieur météo.

Une tempête moins violente qu’en 1999

Si la population doit être vigilante, il n’y a toutefois pas de quoi s’inquiéter outre mesure. L’ingénieur se veut en effet rassurant. “A ces niveaux de rafales de vent, il y a beaucoup de destructions, donc c’est une tempête forte mais que l’on trouve au moins quatre fois au cours d’un hiver normal“. Laurent Cabrol, spécialiste météo de la station de radio se veut lui aussi rassurant en expliquant que la tempête attendue est moins violente que celle de décembre 1999. Rappelant qu’il s’agit d’une tempête et donc qu’il “faut la prendre au sérieux“, il précise qu’elle “est située beaucoup plus au nord sur les îles britanniques. Et les vents d’altitude, qui sont le moteur d’une tempête, qui étaient de 400 km/heure en 1999, ne sont cette fois que de 300 km/h”.

Concrètement, le début de la perturbation est prévu lundi à 14h00 et doit prendre fin mardi à 12h00, précise Météo France. Les vents les plus forts sont prévus vers le milieu de nuit de lundi à mardi. Les départements les plus exposés sont le Finistère et les Côtes d’Armor. Par ailleurs, le littoral du sud du Finistère et du Morbihan est menacé par de fortes vagues pouvant entraîner des submersions sur les côtes. La période à risque se situe entre lundi 18h00 et mardi 10h00.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter