La polio réapparait en Syrie et menace l’Europe

On la croyait éradiquer grâce à la vaccination. Mais la polio refait son apparition en Syrie, un retour de la maladie qui pourrait menacer les pays voisins et l’Europe, compte tenu de l’exode d’un grand nombre de réfugiés.

La poliomyélite est une maladie très ancienne que l’on pensait en voie de disparition compte tenu de la vaccination massive mise en place. La maladie qui touche principalement les enfants, est provoquée par un virus qui envahit le système nerveux et peut générer une paralysie partielle ou totale en quelques heures. C’est pourquoi la mise en garde de deux spécialistes des maladies infectieuses a de quoi inquièter.

L’Europe menacée

En effet, “l’OMS a confirmé l’apparition d’au moins dix cas de polio en Syrie où la couverture vaccinale a décliné fortement durant la guerre civile“, écrivent-ils dans la revue médicale The Lancet, 22 selon les chiffres de l’OMS. Or, compte-tenu de l’exode massif de réfugiés syriens, cette réapparition de la polio menace les pays voisins de la Syrie, mais aussi l’Europe. Le risque de voir le virus réintégré des zones épargnées depuis très longtemps existe alors, notamment dans celles où la couverture vaccinale est plus faible, comme la Bosnie-Herzégovine, l’Ukraine ou encore l’Autriche.

Mais selon l’expert britannique, Benjamin Neuman, interrogé par The Lancet, vacciner les seuls réfugiés syriens comme le préconise le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, ne suffit. Il s’inquiète en effet d’une moins bonne  protection des vaccins utilisés en Europe face à cette nouvelle vague. “Un faible pourcentage d’enfants du Royaume-Uni risqueraient de contracter la polio s’ils étaient exposés au virus. Jusqu’à ce que le virus soit complètement éteint, il est essentiel que nous continuions à vacciner nos enfants“, précise-t-il.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter