Ecotaxe : face à la grogne des Bretons, Stéphane Le Foll convoqué à Matignon

Portique écotaxe

La grogne des Bretons vis à vis de l’écotaxe poids lourds est encore montée d’un cran ce week-end. Diverses manifestations ont dégénéré en affrontement avec les gendarmes mobiles. Pour tenter d’apaiser cette colère bretonne, le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll doit remettre ce matin ses propositions au premier ministre Jean-Marc Ayrault.

Le portique écotaxe de Pont-de-Buis dans le Finistère a été le lieu d’affrontement violents ce samedi. Des opposants Bretons à l’écotaxe poids-lourds qui frappera dès le 1er janvier leurs transports de marchandises, se sont en effet donnés rendez-vous au pied du portique afin de détruire ce dernier. Un millier de manifestants accompagnés de leurs 250 camions et tracteurs aux remorques pleines de choux-fleurs, bottes de paille et autres pneus se sont violemment heurtés aux 150 gendarmes mobiles dépêchés sur la zone.

Lors des affrontements, un manifestant a été grièvement blessé, victime d’une main arrachée, et deux autres plus légèrement. Les gendarmes dénombrent également six blessés légers.

J’ai parfaitement entendu

Face à cette grogne croissante, le gouvernement va donc devoir revoir sa copie et dès aujourd’hui, Stéphane Le Foll, doit soumettre au Premier ministre ses propositions pour tenter d’apaiser cette colère bretonne grandissante. Suite aux affrontements de samedi, le ministre de l’Agriculture assurait avoir “parfaitement entendu” et “parfaitement compris” le message des manifestants.

Stéphane Le Foll devrait donc soumettre des propositions afin d’assouplir le dispsotif pour l’agriculture et l’agroalimentaire. “Je ferai des propositions qui tiennent compte de ce que j’ai entendu et en même temps de ce que je sais être la situation en Bretagne et ailleurs“, expliquait hier sur France 5 le ministre de l’Agriculture. Certains évoquent déjà une détaxe de 50% pour les bretons.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter