Le Costa Concordia s’est redressé !

L’opération aura demandé une vingtaine d’heures, mais le Costa Concordia s’est enfin redressé dans la nuit. Il repose désormais sur six plate-formes dans l’attente de son remorquage prévu au printemps.

Opération réussie ! Le paquebot de croisière de 114.500 tonnes, qui s’était échoué en janvier 2012 au large de l’île de Giglio en Toscane s’est enfin redressé. L’opération de “parbuckling” aura débuté hier matin vers 9h et s’est achevée dans la nuit. Cinquante-six chaînes d’acier de 26 tonnes chacune auront été utilisées pour mener à bien cette opération périlleuse.

La rotation s’est déroulée comme nous le pensions et comme nous l’espérions (…) je dirais que cela a été une opération parfaite“,  expliquait cette nuit Franco Porcellachia, responsable de l’équipe technique de Costa Cruise. Le paquebot repose désormais sur six plate-formes artificielles et devrait, si son état le permet, être remorqué au printemps prochain vers un chantier de démolition.

Le Sud-Africain Nick Sloane, qui coordonne les opérations de sauvetage de la société Titan a évoqué la suite des opérations. “Nous allons devoir faire une étude approfondie. Il y a de gros dégâts côté tribord (qui reposait sur le fond, ndlr) et une fois que nous aurons évalué leur ampleur, nous saurons où nous en sommes par rapport à la remise à flot“, confiait-il à l’agence Reuters.

Le renflouement du paquebot a toutefois un coût, considérable, de 600 millions d’euros. Une solution plus économique aurait pu être réalisée, comme le démantèlement du bateau sur zone,  mais elle aurait été beaucoup plus dommageable pour l’environnement.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter