Tabac : une nouvelle hausse loin de faire l’unanimité

Tabac enseigneSi vous n’avez toujours pas arrêté de fumer, il vous en coutera 20 centimes de plus par paquet à partir d’aujourd’hui. Une décision qui ne fait pas l’unanimité, ni chez les buralistes, ni chez les associations de défense anti-tabac.

Le paquet de cigarettes va donc augmenter de 20 centimes dès ce matin. Une décision qui fait passer le paquet le moins cher à 6,30 euros et le plus cher à 6,80. Quant au tabac à rouler, il augmente lui aussi aujourd’hui de 40 centimes. Mais, cette décision gouvernementale ne remporte aucun succès, ni du côté des consommateurs bien évidemment, ni du côté des fabricants, ni non plus du côté des associations anti-tabac.

Buralistes et associations en colère

L’association “Alliance contre le tabac” juge en effet cette décision “ridicule“, prévoyant qu’elle sera “sans effet” sur le comportement des fumeurs. “Quelle reculade inacceptable!” précise l’association dans son communiqué, évoquant une “marchandage immoral” et “condamnable”, Marisol Touraine, la ministre de la Santé, ayant évoqué initialement une hausse de “30 à 40 centimes“.

Les buralistes ne se satisfont pas non plus de cette nouvelle hausse, craignant une augmentation du trafic parallèle de cigarettes, achetées à l’étranger ou sur Internet. Pour manifester leur opposition, ils ont décidé de pratiquer une grève administrative. Elle consiste à bloquer l’envoi des “déclarations de stock” qu’ils doivent remplir à chaque changement de prix. Ils demandent également au gouvernement des garanties quant à leur avenir, et notamment  “la mise en oeuvre d’un véritable plan de lutte contre le marché parallèle“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter