Le Solar Impulse boucle sa traversée des Etats-Unis

Solar ImpulseLe Solar Impulse, cet avion solaire fruit de l’imagination de Bertrand Piccard et André Borschberg, a réussi son pari et a bouclé ce week-end sa traversée des Etats-Unis. Il a atterri dimanche à 3h11 à l’aéroport John Fitzgerald Kennedy de New-York.

Le Solar Impulse a donc réussi son pari et bouclé dans la nuit de samedi à dimanche, sa traversée des Etats-Unis. Une légère avarie, une déchirure dans la partie inférieure de l’aile gauche, a poussé le pilote, André Borschberg, a se poser un peu plus tôt que prévu.

Une des principales difficultés de ce dernier vol était d’intégrer le Solar Impulse dans le trafic très dense de l’aéroport new-yorkais. “Le problème est le trafic aérien dense dans ce couloir très fréquenté entre Washington et New York. Solar Impulse vole à environ 70 km/h et est très sensible aux turbulences, ce qui veut dire qu’il peut aisément déranger le trafic commercial” expliquait à l’arrivée André Borschberg.

Deux mois d’aventure

La traversée avait débuté le 3 mai dernier près de San Francisco( en Californie) et l’avion s’est ensuite posé à Phoenix (Arizona), Dallas (Texas), Saint-Louis (Missouri), Cincinnati (Ohio) et Washington. “Notre but n’est pas juste de traverser les Etats-Unis, ce projet doit être utile à la société, pour montrer aux gens combien le monde peut être efficace en utilisant des technologies propres“, soulignait de son côté Bertrand Piccard. Prochain objectif des deux Suisses: un tour du monde en 2015 à bord d’une version améliorée du Solar Impulse.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter