Stresser double le risque de crise cardiaque

Stress femmeUne étude de l’Inserm dont les conclusions ont été publiées dans l’European heart journal,  révèle que les personnes stressées s’exposent deux fois plus au risque d’infarctus que les autres. Alors, du calme…

Une étude de l’Inserm, réalisée en collaboration avec des chercheurs finlandais et britanniques constate donc les effets du stress sur la santé. Menée auprès de plusieurs milliers de fonctionnaires britanniques ( la cohorte Whitehall 2), cette étude a démontré que les personnes se déclarant “beaucoup ou extrêmement” stressées présentaient un risque multiplié par 2,12 d’avoir une crise cardiaque. Et ceci, indépendamment de tout autre facteur de risque tel que le tabac, l’alcool, une mauvaise alimentation, etc…

Une bonne perception

Pour Hermann Nabi, le responsable de l’équipe Inserm participant à cette étude, “d’un point de vue clinique, ces résultats suggèrent que la perception qu’ont les  patients de l’impact du stress sur leur santé peut être très précise, dans la mesure où elle prédit un événement de santé aussi grave et fréquent que la maladie coronarienne. (…) Le message principal est que les plaintes des patients concernant l’impact du stress sur leur santé ne devraient pas être ignorées en milieu clinique, car elles peuvent indiquer un risque accru de développer une maladie coronarienne et d’en mourir. Les futures études de stress devraient inclure les perceptions des patients sur l’impact du stress sur leur santé“, conclut-il.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter