Inondations : des crues exceptionnelles et mortelles dans le sud-ouest

InondationsDéluge, crues, inondations… les intempéries annoncées dans le sud-ouest ont déjà fait de gros dégâts dans la région, et notamment les Hautes-Pyrénées où 2 000 personnes ont dû être évacuées. Une automobiliste septuagénaire est morte noyée dans la nuit, emportée par la crue de la rivière du Gave de Pau, à Pierrefitte-Nestalas.

Malgré une forte mobilisation dans le département des Hautes-Pyrénées placé depuis hier après-midi en vigilance “rouge“, ainsi que dans les départements du Gers, de la Haute-Garonne et des Pyrénées-Atlantiques, les crues importantes de leurs cours d’eau ont provoqué mort d’une femme, emportée par les eaux. A bord d’une voiture, la septuagénaire a été emportée mardi soir par une violente vague à une vingtaine de kilomètres de Lourdes.

Sur le sud-ouest du pays, un épisode pluvio-orageux s’étend depuis lundi soir des Pyrénées jusqu’aux Pays de la Loire. Les cumuls de précipitations ont été très élevés sur les Pyrénées occidentales et centrales, atteignant 70 à 100 mm sur l’amont des bassins et plus de 100 mm sur les crêtes, selon le Bulletin national d’information des crues.

Ampleur “exceptionnelle

Sous ces pluies et avec les apports de la fonte du manteau neigeux, les cours d’eau du secteur ont fortement réagi, en particulier le Gave de Pau qui connaît actuellement une crue exceptionnelle. La fonte nivale est également soutenue sur le massif alpin et contribue au maintien des débits à des niveaux élevés sur l’Isère actuellement encore en vigilance jaune.

La crue a été d’une ampleur “exceptionnelle” sur le Gave de Pau supérieure à novembre 1982 mais inférieure à 1937 précise le ministère de l’Ecologie. Sur le Gave de Pau, les niveaux de débordement dommageables sont largement dépassés et se situent au dessus de la crue de référence de novembre 1982. En revanche, la décrue s’est amorcé à l’amont (Argelès-Gazost), et la pointe de crue se propage à présent vers l’agglomération paloise, justifiant son maintien en vigilance rouge.

Les pluies orageuses s’espacent à présent précise le site Vigiecrues, apportant encore des cumuls sur le sud-ouest mais nettement plus modérés que ces dernières 24 heures. Durant la journée de mercredi, des orages pourront se produire sur le centre des Pyrénées, pouvant apporter “localement des cumuls significatifs“.

Inondations “très importantes” encore possibles

Plusieurs centaines de pompiers restent mobilisés. Sur les nombreux cours d’eau du sud-ouest actuellement placés en vigilance, les débits vont être encore “très soutenus” annoncent les experts, et la propagation des crues va se poursuivre vers l’aval, compte-tenu des précipitations attendues combinées au processus de fonte nivale en montagne.

Concrètement, le Gave de Pau (départements 65 et 64) reste en vigilance rouge. Le Gave d’Oloron (département 64), l’Adour amont (département 65), Les Gaves réunis (département 40) et la Garonne amont- Nestes (départements 65 et 31) sont en vigilance orange.

Conséquences pour ces territoires, des inondations très importantes sont possibles y compris dans les zones rarement inondées. Les conditions de circulation peuvent être rendues extrêmement difficiles sur l’ensemble du réseau routier ou ferroviaire. Des coupures d’électricité plus ou moins longues peuvent se produire et des phénomènes de rupture ou de débordement de digues sont à prévoir.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter