Explosion meurtrière dans une usine d’engrais du Texas

Explosion TexasAprès Boston lundi, c’est désormais au Texas que les Etats-Unis connaissent aujourd’hui un nouveau drame. Hier soir, une violente explosion est survenue dans une usine d’engrais de West, près de Waco, causant un nombre encore indéterminé de morts, certains évoquent entre 60 et 70 décès,  et de nombreux blessés.

Une violente explosion a donc soufflé hier dans la soirée une usine d’engrais de West au Texas, l’usine West Fertilizer, provoquant la mort de nombreuses personnes et blessant une centaine d’autres. Quatre heures après l’explosion, D.L Wilson, porte-parole des services de sécurité publique du Texas, annonçait “nous avons des décès confirmés. Le nombre n’est pas encore à jour. Nous sommes dans la zone actuellement pour nous assurer que c’est sans danger“. Les médias américains évoquent aujourd’hui un lourd bilan, pouvant aller jusqu’à 70 morts et des centaines de blessés.

“Une bombe nucléaire”

Peu de jours après l’explosion de deux bombes à Boston lors du marathon, les Américains ont immédiatement pensé à une nouvelle attaque terroriste mais il semblerait toutefois qu’il s’agisse dans le cas présent d’un accident. Si l’origine n’a toujours pas encore été déterminée, pour Don Yeager, le porte-parole des pompiers dépêchés sur place, l’explosion pourrait être due à l’ammoniac présent sur le site. Une explosion a été très violente. “C’est comme si une bombe nucléaire avait explosé“, expliquait sur CNN le maire de West, Tommy Muska.

Le souffle de l’explosion a  également atteint les habitations riveraines, et  jusqu’à plus de 300 mètres les vitres ont volé en éclat. Une maison de retraite située non loin du site se serait effondrée, retenant plusieurs personnes, prises au piège dans les décombres.

20 ans après waco

Ce matin encore, les pompiers luttaient pour contenir l’incendie qui a suivi. “L’explosion était si puissante qu’elle a provoqué des incendies dans les bâtiments adjacents”, explique Don Yeager. Mais les pompiers sont freinés dans leurs opérations par les importantes fumées toxiques qui s’échappent.

Le Texas accuse une nouvelle fois le coup, d’autant que cette explosion intervient deux jours avant le 20e anniversaire de la fin du siège d’une secte à Waco qui avait coûté la vie à 76 personnes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter