Bonus-malus automobile : chronique d’un déficit annoncé

automobiles neuvesAlors que le Conseil constitutionnel vient de retoquer le bonus malus énergétique, le dispositif appliqué à l’automobile connait lui aussi quelques turbulences. Sur le premier trimestre 2013, les recettes engrangées via le malus sont  loin de couvrir les dépenses engagées au titre du bonus. Un nouveau déficit est donc à prévoir pour le gouvernement.

Sur le premier trimestre 2013, le malus automobile appliqué aux acheteurs de véhicules les plus polluants a permis de récolter 53 millions d’euros, 69 si l’on pousse jusqu’au 10 avril. Mais, si les choses continuent sur ce même schéma, le ministère de l’Ecologie va devoir piocher dans son budget car cette récolte est loin de compenser les dépenses générées par le bonus. Au premier trimestre, ce sont 78 millions qui ont été distribués aux nouveaux propriétaires de véhicules propres, 104 si là encore on pousse jusqu’au 10 avril.

Un déficit annoncé

Pour l’heure, grâce aux 50 millions de subvention accordés au dispositif, l’équilibre est atteint. Mais si la tendance reste la même, on peut s’attendre à un important déficit en fin d’année. Pour tenter de remédier à cette situation, il faudrait alors, soit augmenter le malus, soit baisser le bonus, soit recevoir une nouvelle subvention. Mais aucune de ces trois solutions n’est aujourd’hui d’actualité.

Cette situation est à relier avec la crise du marché automobile qui connait une chute impressionnante des ventes des véhicules soumis à malus, les plus polluants, le plus souvent des voiture de sport, mais aussi des véhicules familiaux  ou des 4X4. “Les acheteurs ont clairement été rebutés par le lourd relèvement des montants. On le voit sur certains segments de marché, comme les 4 × 4 haut de gamme, qui sont en forte chute depuis le début d’année“, explique aux Echos  Ali Hammami, de la lettre “AutoK7”.

A l’inverse, dans ce contexte de crise, les ventes de véhicules émettant moins de 105g de CO2 par km et bénéficiant d’un bonus important connaissent quant à eux une croissance importante. Difficile alors d’équilibrer la balance…

  • facebook
  • googleplus
  • twitter