Les spermatozoïdes préfèrent l’hiver

SpermatozoideUne étude israélienne publiée dans  la revue American Journal of Obstetrics and Gynecology révèle que la qualité du sperme masculin varie en fonction des saisons. Ainsi, pour ceux qui souhaitent avoir un bébé, la chose semblerait plus aisée en hiver, période où les spermatozoïdes sont plus mobiles.

Aux vues des courbes de natalité qui font apparaitre plus de naissances en été et à l’automne, des chercheurs israéliens du centre médical de l’université de Soroka se sont donc penchés sur les variations de la qualité du sperme chez les hommes. Pour ce faire, ils ont passé au crible  près de 6.500 échantillons de sperme récoltés entre 2006 et 2009. Après examen de la mobilité, de la concentration et de la morphologie des spermatozoïdes, ils ont alors conclut que la concentration du sperme en spermatozoïde varie bien de façon saisonnière.

Des spermatozoïdes au top en hiver

Ainsi, la concentration en spermatozoïde atteint des sommets entre décembre et mars, pour décroitre ensuite jusqu’en septembre et remonter progressivement jusqu’en décembre. Entre décembre et mars, le spermatozoïdes sont donc en pleine forme, particulièrement mobiles et le taux d’anomalies y est au plus bas. En revanche, pour les hommes dont le sperme est peu concentré en spermatozoïdes, les saisons semblent malheureusement sans aucun effet sur leur fertilité.

Toutefois, “d‘après nos résultats, les couples qui rencontrent des problèmes d’infertilité liés à concentration basse de spermatozoïdes, devraient ainsi privilégier ces deux saisons pour augmenter l’efficacité des traitement“, concluent les auteurs de l’étude. La qualité du sperme n’est cependant pas la seule explication au nombre plus important de naissances en été. Comme le rappelle le Pr Wolf de l’hôpital Cochin, interrogé par le Figaro,  les naissances enregistrent un pic le 22 septembre, soit neuf mois après le réveillon du 1er de l’an.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter