Pollution : les Chinois bientôt privés de barbecues ?

pollution PekinLa Chine, surtout le nord et l’est du pays, souffre d’une intense pollution qui gène considérablement la population qui consulte de plus en plus pour des affections respiratoires. Pour tenter de remédier à cette situation, les autorités ont évoqué une mesure plutôt surprenante, loin de faire l’unanimité, l’interdiction des barbecues.

Selon l’information révélée aujourd’hui par l’agence de presse Chine nouvelle, les autorités chinoises envisagent une mesure plutôt originale pour lutter contre l’intense pollution qui sévit dans le pays : interdire les barbecues. Cette mesure pourrait selon elles, améliorer la qualité de l’air dans les zones urbaines suffocantes à certains moments.

Cette annonce a bien évidemment suscité énormément de commentaires et notamment sur les réseaux sociaux. “Ils ne vont pas bien dans leur tête”, se moque un internaute, résumant l’impression générale laissée par cette annonce auprès de la population. Parce qu’il faut savoir que les Chinois sont particulièrement friands de grillades, proposées dans les échoppes mais également dans les rues des villes chinoises.

Alors plutôt que de s’attaquer aux barbecues, le gouvernement ne devrait-il pas revoir sa politique énergétique. La pollution atmosphérique qui sévit dans le pays est majoritairement due à la combustion du charbon qui alimente toujours industries et centrales thermiques. L’impressionnante circulation automobile mérite également peut-être plus d’attention que les barbecues…

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter