Cancer : téléphoner au volant augmente les risques de tumeurs au cerveau

téléphone au volantOn savait que téléphoner en conduisant pouvait se révéler dangereux d’un point de vue de la sécurité routière, mais une étude de l’Agence européenne de l’environnement en rajoute une couche. Selon les experts de l’agence, téléphoner dans sa voiture augmenterait les risques de cancer du cerveau.

Téléphoner au volant n’est donc vraiment pas une chose à faire. En effet, au-delà des risques accrus de provoquer un accident, une étude de l’Agence européenne de l’environnement révèle que cela pourra également accentuer le risque de développer un cancer du cerveau. En cause, les ondes émises par le téléphone portable, dans un espace clos et réduit, et notamment celles émises lors des changements d’antennes relais, particulièrement nocives.

Des mesures urgentes

Alors, au-delà du fait que téléphoner en conduisant est interdit, l’AEE appelle à prendre des mesures d’urgence vis à vis de cette pratique encore très répandue. D’une manière plus générale, elle préconise aux accros du portable d’utiliser un kit-main libre afin d’éviter d’avoir l’oreille collé à l’appareil et de changer d’oreille toute les deux minutes quand ce n’est pas le cas.

Quant à Frédéric Vincent, porte-parole de la Commission européenne, s’il ne dément pas les risques potentiels liés à l’usage du portable, notamment en voiture, il explique que la Commission a besoin de plus de matière pour agir. “Avant de prendre toute décision, nous devons d’abord avoir une vue plus générale“,explique-t-il sur BFMTV.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter