• Accueil
  • >
  • Actualité
  • >
  • Energie
  • >
  • Front de Gauche et UMP unis contre le projet de tarification progressive de l’énergie

Front de Gauche et UMP unis contre le projet de tarification progressive de l’énergie

Tandis que le gouvernement souhaite faire passer au plus vite son projet de loi sur la tarification progressive de l’énergie, les députés UMP, ainsi que ceux du Front de Gauche, ont d’ores et déjà annoncé qu’ils voteraient contre ce projet qu’ils ont vivement attaqué lors du débat à l’Assemblée hier.

A l’occasion du débat sur le projet de loi sur la tarification progressive qui s’est tenu hier à l’Assemblée nationale, les députés UMP, mais également ceux du Front de Gauche se sont vivement opposés à la proposition du gouvernement. André Chassaigne, député FG du Puy-de-Dôme, accuse le projet “de détruire tout simplement le cadre actuel des tarifs réglementés, de l’égalité tarifaire, et de la péréquation avec l’introduction d’une différenciation des prix sur le territoire national, dont les critères et les bases sont plus que contestables”.

André Chassaigne a raison !

Mais une fois n’est pas coutume, les accusations d’André Chassaigne ont été soutenues par les députés UMP, Daniel Fasquelle, député du Pas-de-Calais, en tête. “Il y a bien une remise en cause du Conseil national de la résistance” sur la péréquation tarifaire. “André Chassaigne a raison!”

Delphine Batho, la ministre de l’Ecologie a tenté de défendre son projet, arguant qu’à “aucun moment ce texte ne remet en cause la péréquation tarifaire“. ” Elle était soutenue dans l’exercice par François Brottes, député PS auteur du projet de loi. Ce dernier s’est montré étonné de voir Daniel Fasquelle “prendre la défense du service public alors qu’il a prôné le démantèlement de gaz de France”.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter