L’Europe et la Chine alliées pour l’environnement

L’Union européenne et la Chine ont décidé d’unir leurs forces face aux problèmes en matière d’environnement, d’urbanisation et de changement climatique. Pour ce faire, Andris Piebalgs, le commissaire européen au développement, et Chen Deming, le ministre du commerce de la République de Chine, ont signé une convention de financement en faveur de l’environnement, de la transition vers une économie sobre en carbone et d’une réduction des émissions de gaz à effet de serre en Chine.

“La convention signée ce jour avec la Chine est un exemple concret de la façon dont nous pouvons travailler en partenariat pour relever des défis communs de dimension mondiale. Nous saluons les engagements pris par la Chine et la soutiendrons dans ses efforts pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, assainir les villes et mieux gérer l’eau, les déchets et la pollution aux métaux lourds. L’UE possède une solide expérience en matière de lutte contre le changement climatique et de transition vers une économie verte et nous sommes heureux de la partager. Les résultats de ces projets seront bénéfiques pour chacun de nous et contribueront à notre objectif commun: le développement durable de la planète“, explique Andris Piebalgs, le commissaire européen en charge du développement.

Une coopération de plus en plus étroite

De son côté, Connie Hedegaard, la commissaire chargée de l’action pour le climat,  estime que “cette convention marque une étape importante d’une coopération sans cesse plus étroite vers le développement d’un marché international solide du carbone. Il va sans dire que le souhait émis par la Chine de participer elle aussi aux marchés du carbone pour réduire les émissions moyennant un coût raisonnable et stimuler les technologies sobres en carbone fait une grande différence. Notre engagement conjoint à l’égard des marchés du carbone témoigne du potentiel et des avantages des politiques climatiques intelligentes. C’est là une formidable occasion de moderniser nos économies, de stimuler la croissance et de créer de l’emploi dans de nouvelles industries dynamiques faisant appel à des technologies innovantes et à des sources d’énergie propre“.

Assistance technique et formation

L’UE aidera la Chine à atteindre ses objectifs en matière d’environnement, de consommation énergétique et d’intensité des émissions de CO2 et contribuera ainsi, à long terme, à une réduction des émissions de gaz à effet de serre à l’échelle mondiale. L’aide de l’UE, dispensée dans le cadre de projets pilotes, consistera à fournir une assistance technique et des formations et à favoriser les échanges d’expériences, de bonnes pratiques et de savoir-faire dans des domaines tels que l’économie sobre en carbone et l’économie verte. Les trois projets ? auxquels l’UE contribuera à hauteur de 25 millions ?, seront mis en ?uvre sur une période de quatre ans et seront principalement axés sur l’eau, les déchets et la pollution aux métaux lourds ou encore sur le système d’échange de quotas d’émission (ETS) et l’urbanisation durable.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter