Conférence environnementale : Nicolas Hulot emballé

Au lendemain de la première conférence environnementale du quinquennat Hollande, Nicolas Hulot se réjouit des annonces faites durant les débats, “difficile de faire la fine bouche”!

Interrogé par le Nouvel Observatuer au lendemain du discours de clôture  de la première conférence environnementale, Nicolas Hulot, président de la Fondation pour la Nature et l”Homme s’est réjoui des annonces faites par François Hollande et Jean-Marc Ayrault. “Difficile de faire la fine bouche. Nous étions venus à cette conférence sans illusion et assez combatifs, notamment sur le scandale des aides fiscales à la pollution et sur beaucoup de sujets, nous avons été entendus. Pratiquement sur tous !“, se félicite-t-il.

Formidable !

Sur la fiscalité, il est acté que l’on ne pouvait pas continuer à être les avant-derniers de la classe européenne pour la contribution écologique” et “peu importe le nom, qu’on l’appelle “Contribution climat énergie” ou non, l’essentiel reste la perspective d’une fiscalité qui pèse sur l’émission des gaz à effet de serre, plutôt qu’une fiscalité qui pèse sur le travail. L’idée d’un chèque énergie, que nous défendons notamment pour les automobilistes précaires ou captifs, est également regardée de près” ajoute le candidat malheureux des dernières primaires écologistes.

Enfin, s’agissant de l’idée avancée d’un véhicule ne consommant que 2 litres aux 100 kms, Nicolas Hulot trouve l’idée “formidable“. “Je défendais cette idée, parfaitement réalisable industriellement. Et je n’étais d’ailleurs pas le seul. Mais le fait que ce soit un projet fixé par l’Etat change tout. On y arrivera !” conclut-il.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter