Delphine Batho veut fermer Fessenheim le plus tôt possible

Elle figurait au programme du candidat Hollande, mais suite à l’incident survenu la semaine dernière, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim devrait intervenir rapidement. Pour Delphine Batho, la ministre de l’Ecologie,  cette fermeture interviendra “le plus tôt possible” et  au plus tard en 2017.

Interrogée par le Journal du Dimanche ce week-end, Delphine Batho, la ministre de l’Ecologie,  a annoncé que la fermeture de la centrale de Fessenheim aurait bel et bien lieu, et ce, “le plus tôt possible et au plus tard en 2017“, année des 40 ans de la centrale.

Si cette fermeture est très attendue par les  anti-nucléaires, les riverains de la centrale soulignent quant à eux, l’importance d’un tel site pour l’économie de la région. Un dialogue social devra donc s’instaurer et il s’agit pour la ministre, de garantir “l’approvisionnement énergétique de la région“, tout “en préservant les emplois“. “Nous discuterons du calendrier précis lors du débat sur la transition énergétique qui commencera en novembre et s’achèvera avant le premier semestre 2013. Ce débat se conclura par une loi de programmation pour la transition énergétique que nous ferons voter avant la fin de l’année 2013“, précise Delphine Batho.

Cette annonce intervient après qu’un indicent se soit produit dans la centrale mercredi dernier, un incident sans gravité deux personnes ayant été blessée par un dégagement de vapeur au cours d’une opération de maintenance.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter