Pour Cohn-Bendit, la muselière “ce n’est pas très malin” !

Invité du Grand Journal de Canal Plus hier soir, Daniel Cohn-Bendit est revenu sur le dilemme rencontré par  les ministres écologistes entrés au gouvernement de Jean-Marc Ayrault. En effet, pour l’eurodéputé, on ne peut pas “être au gouvernement et dans l’opposition en même temps”.

Le nucléaire, le gaz de schiste, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes…autant de sujets qui divisent socialistes et écologistes. Et tandis que tout le monde commente la petite phrase d’Arnaud Montebourg sur le nucléaire, Cécile Duflot est resté muette sur le sujet, expliquant que sa position au gouvernement l’obligeait à une certaine réserve.

Invité du Grand Journal hier, Daniel Cohn-Bendit a commenté cette position, “entre deux chaises” des deux ministres écologistes qui participent au gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Europe Ecologie-Les Verts “a choisi avec raison de faire un certain travail et elle  (cécile Duflot, NDLR) est dans le gouvernement. A partir du moment où elle n’est plus d’accord avec le gouvernement, c’est tout aussi possible et normal qu’on sorte du gouvernement. Mais on ne peut pas être au gouvernement et dans l’opposition en même temps“.

Quant à l’histoire de la muselière, la ministre du Logement expliquant porter  “une muselière qui permet un peu de l’ouvrir”, il juge que “cette histoire de muselière, ce n’est pas très malin”. “Elle a le droit d’expliquer la politique du gouvernement comme elle le veut”, conclut-il.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter