Fonte record de la banquise Arctique

Nouvelle illustration concrète du réchauffement climatique, la banquise de l’océan Arctique a atteint un nouveau record de fonte cet été. Le précédent record enregistré en septembre 2007 a été largement dépassé.

La banquise fond, et ce n’est malheureusement pas terminé. En effet, la superficie de la banquise Arctique n’atteint plus que 4,1 millions de km², ce qui sous-entend une fonte record, de 70.000 km² de moins que le précédent record de septembre 2007. Mais l’été n’est pas encore fini et les choses peuvent encore empirer.

Pour les spécialistes du climat, “ce record n’est qu’un chiffre (…) mais aussi le signe d’un changement fondamental de la couverture glaciaire de l’Arctique“, explique Walt Meier, de l’Université du Colorado. Cette fonte est d’autant plus impressionnante que, contrairement à 2007, les conditions météorologiques n’avaient rien d’exceptionnelles cette année. “La glace est maintenant si fine et fragile, que la façon dont le vent souffle n’a aucune importance“, explique Mark Serreze, directeur du centre des données sur les glaces de l’Université du Colorado.

Pour tous ces scientifiques, la responsabilité de cette illustration concrète du réchauffement climatique revient à l’homme, qui à l’aide de ses émissions de CO2 contribue à l’accélération du processus.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter