Un premier traitement préventif contre le virus du sida

Des experts américains ont recommandé hier à la Food and Drug Administration, gendarme américain du médicament, de mettre  sur le marché le Truvada, un traitement de prévention contre le virus du sida. Cette mise sur le marché concernerait alors la population homosexuelle, ainsi que les couples dont l’un des partenaires est séropositif.

Pour la première fois, des experts américains recommandent à la FDA la mise sur le marché d’un traitement préventif contre le virus du sida. La FDA va dès à présent étudier la question et, si ses régulateurs suivent l’avis des experts, le Truvada sera le premier traitement de ce genre à être autorisé sur le marché américain.

Le Truvada sera recommandé dans un premier aux populations les plus exposées, à savoir, les homosexuels, ainsi que les couples dont l’un des deux partenaires est séropositif. Selon les études cliniques réalisées outre-Atlantique, la prise quotidienne de pilule de Truvada serait efficace à plus de 90% contre une contamination par le virus du sida. Cette prise quotidienne est la condition sine qua non de la réussite du traitement, le taux de succès chute à 44% si cette prise n’est pas quotidienne.

“Plus de mal que de bien”….

C’est justement ce point précis qui suscite l’inquiétude des associations de lutte contre le sida. En effet, ils craignent que les personnes traitées au Truvada relâchent leur vigilance, alors même qu’elles ne sont pas correctement protégées. “Le risque de faire du tort est énorme et si nous n’y faisons pas attention, nous pourrions nous, comité d’experts, causer plus de mal que de bien“, confie à l’agence Reuters le Dr Judith Feinberg, de la Faculté de médecine de l’université de Cincinnati. Par ailleurs, le prix élevé du traitement, près de 14.000 dollars par an, pourrait en décourager plus d’un.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter