Nouveau gouvernement : les écologistes dans les starting block

Réunis hier à l’occasion d’un Conseil fédéral exceptionnel, les délégués d’Europe Ecologie-Les verts ont adopté le principe d’une participation de l’un des leurs au gouvernement qui sera mis en place par François Hollande. Avis au nouveau président, malgré leurs très modestes 2% à l’élection présidentielle, les écolos postulent au gouvernement.

Réunis à huis clos hier à Créteil, les délégués du Conseil fédéral d’EELV ont donc adopté à une large majorité, plus de 83%, le principe de la participation de l’un des leurs au futur gouvernement mis en place par François Hollande. Ils sont donc prêts, au cas où…, puisque rien n’a encore été dévoilé sur la nomination potentielle de ministres écologistes. Le nom de Cécile Duflot revient néanmoins dans les conversations, pour occuper le poste de ministre de l’Ecologie.

Cécile Duflot au gouvernement

Pour Daniel Cohn-Bendit, cela ne fait même aucun doute. “Elle l’aura“, annonçait-il hier dans les médias. Mais l’ambition gouvernementale des écologistes va au-delà du simple ministère de l’Ecologie. Ils espèrent en effet récupérer deux ou trois autres postes avec plusieurs candidats en lice dont Yannick Jadot ou encore Jean-Vincent Placé, voire José Bové ou Eva Joly.

Quant aux législatives, des militants mécontents ont saisi vendredi le tribunal de grande instance de Paris, estimant que la répartition des candidats investis pour l’occasion, entre les courants du parti, n’était pas conforme au statut de ce dernier. Tandis que le TGI leur a donné raison, un dirigeant socialiste, cité par un cadre d’EELV interrogé par l’AFP, réagissait en affirmant “vous êtes quand même un peu des glands!”.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter